MEET MAIS TRASH

En partenariat avec Screen.Brussels

 

Cette année, Courts Mais Trash propose un évènement de networking réservé aux professionnels.
La rencontre se déroulera le samedi 19 janvier aux Riches-Claires.

Le thème :

« THE FUTURE IS TRASH –
La liberté de l’artiste dans l’autoproduction et l’indépendance.
Quelles alternatives ?
Quelles conséquences ? ».

Une occasion d’entendre s’exprimer des réalisateurs/trices sur les conditions de financement, les recherches parfois difficiles de subsides, l’autonomie, les contraintes et l’avenir que propose le cinéma indépendant.

Cette conversation sera modérée par David Hainaut (Journaliste et président de l’Union de la Presse Cinématographique Belge – UPCB).

Les intervenants :

Bruno Tondeur est en lice pour le prochain Magritte du meilleur court métrage d’animation avec son film « Sous le cartilage des côtes ». Avant de (probablement) gagner ce trophée,, il avait déjà remporté le prix du public à Court Mais Mais Trash avec son film d’étudiant à la Cambre « Maintenant il faut grandir »

Claudia Cortés Espejo, Lora D’Addazio, Mathilde Remy qui composent le collectif de production de films d’animation 100% auto-produits : « I Do What I Want ». Ces 3 animatrices/réalisatrices ont étudié à la Cambre, Mathilde Rémy (Le trognon de pomme ») et Claudia Corto Sanchez (« Steven goes to the park ») ont toutes les deux remporté le prix du public en compétition nationale.

Jérôme Vandewattyne sélectionné chez nous avec son film « Sluterball », réalisateur d’un long métrage de docu-fiction « Spit’n’split » qui a rencontré un beau succès en festival. Il travaille actuellement sur une nouveau long métrage et est à la recherche de producteurs.

Le MEET MAIS TRASH sera suivi d’un cocktail dînatoire offert par Screen.Brussels.

La rencontre est privée et uniquement sur invitation.